real_image

Dis-moi ton secret 90 français

Documentaire
Framevox

« Dis-moi ton secret » est une quête sur l’univers des guérisseurs suisses romands : une quête des origines, d’information, spirituelle, personnelle. Une quête universelle. Ce film est un voyage dans le monde de la santé, le bien le plus précieux de l’être humain.

© Photo – Caitlin Worthington

Année : 2019
Production : Framevox, Agnès Boutruche & Véronique Vergari
Réalisation : Leïla Thévoz

Synopsis

Ce documentaire cherche à comprendre quelle est la part de vrai ou de faux, de naturel ou de surnaturel, de scientifique ou de divin, de réalité ou de fantasme sur laquelle s’est construite la médecine empirique depuis la « nuit des temps » jusqu’à nos jours.

Pour cela, six guérisseurs suisses sont au cœur du film. Faiseurs de secret, rebouteux, magnétiseurs : tous prodiguent des soins, mais chacun à sa manière. Les observer pratiquer et recueillir leurs témoignages nous aident à saisir l’origine de ces dons et ces savoirs, leurs ressentis, leurs croyances, la force de la transmission, leurs manières de percevoir la médecine traditionnelle face à la médecine classique et à la religion, etc.

A ces témoignages s’ajoute une quête personnelle mise en exergue par des souvenirs d’enfance de la réalisatrice. En effet, le film fait un parallèle entre l’univers mystique des guérisseurs et l’enfance : grimoires, fantômes, loups-garous, appel des esprits, voyage dans le temps, ami imaginaire. Chacun de nous a vécu une de ces expériences de jeu et s’en souvient ! Le récit oscille entre documentaire et fiction car la mise en scène de ces souvenirs nous fait écho et nous éloigne de la réalité pour nous entraîner dans le fantastique, le mystique, la magie de ces pratiques.

A titre d’archives, le parti pris pour illustrer l’histoire des guérisseurs est de s’appuyer sur des dessins historiques. Un saut ainsi possible dans le passé depuis l’Égypte antique (IIIe siècle avant notre ère) nous aide à nous représenter l’évolution des pratiques et à comprendre les enjeux actuels. Dans le même registre, des dessins humoristiques colorés se glissent tout au long du récit et détonnent avec les maux des patients, le sérieux historique et l’ambiance mystérieuse du sujet.

Un entrelacement entre témoignages, images de guérisseurs en pleine pratique, scènes de souvenirs revécues et illustrations construit le récit de manière dynamique et maintient un certain suspens dans la quête.

« Dis-moi ton secret » révèle une ambiance obscure et inquiétante au début. Ce climat évolue progressivement en même temps que la quête. L’univers des guérisseurs s’éclaircit et devient plus accessible. Le ton s’apaise, des portes s’ouvrent. Pourtant, la quête se termine sur un questionnement devant une dernière porte. L’irrationnel persiste.

© framevox