real_image

Volontaires 70' Français

Documentaire
Framevox

L’Europe se confronte à la plus grave crise migratoire depuis la Seconde guerre mondiale. A l’heure où les gouvernements peinent à trouver des solutions acceptables, certains ont décidé d’agir, ce sont les volontaires indépendants de simple citoyens.

Lisa, Katja, Hélène et Mireille ont chacune à leur manière fait de leur vie un combat pour la dignité humaine. Elles sont entourées d’autres volontaires et tous ensemble ils jouent un rôle peu connu, mais pourtant d’une importance capitale dans notre société. Celui de redonner espoir et humanité aux plus démunis, celui de renverser les sentiments de peur et de haine, et ainsi de permettre aux populations de vivre ensemble.

Année : 2018

Production : Framevox, Agnès Boutruche & Véronique Vergari

Réalisation, images et montage : Chloé Seyssel

Etalonnage : Color Grade, Jean-Baptiste Perrin & Rodney Musso

Mixage : Masé Studio, Denis Séchaud

Synopsis

Un monde sans solidarité est-il imaginable ?

 

Pour faire face à la crise migratoire, l’Union Européenne a mis en place des mesures drastiques.Les gouvernements européens ont conclu des accords avec la Turquie et Libye pour endiguer l’afflux des migrants vers l’Europe. Ils ont aussi renforcé le règlement Dublin*, règlement signé également par la Suisse, et beaucoup d’états européens ont fermé leurs frontières. Ces différentes mesures ont parfois des conséquences dramatiques pour les personnes migrantes venues chercher l’asile en Europe.

 

Témoins de ces drames, plusieurs citoyens ont décidé de venir en aide à ces personnes. Ils sont volontaires, donnent de leur temps, de leur argent, de leur talent, pour apporter du soutien à cette population migrante.

 

Leurs actions sont diverses : distribution de nourriture, d’habits, aide administrative, cours de français, manifestations et événements. Toutes ces actions concrètes soulagent et parfois sauvent des vies. Elles sont le reflet d’un sentiment d’humanité qui vient combler le gouffre entre les populations migrantes et les mesures gouvernementales. Aujourd’hui critiqués et parfois même condamnés, les volontaires continuent d’agir car pour eux, il n’est pas de combat plus important que celui de la dignité humaine.

 

Le film est une immersion dans l’action citoyenne à travers le regard des volontaires et notamment de quatre femmes suisses, toutes impliquées de manières différentes dans la solidarité avec les réfugiés.

 

Lisa Bosia Mirra a mené plusieurs actions en faveur des réfugiés durant sa vie. En 2017 elle décide de mettre en place la « Bainvegni Fugitius Marsch », une marche militante autour de la Suisse, qui a pour but de sensibiliser la population aux conditions de vie des réfugiés.

 

Katja Weber, lausannoise, se rend sur l’île de Chios afin de rejoindre l’équipe de volontaires du CESRT (Chios Eastern Shore Response Team), une association très active sur l’île, qui est notamment appelée lorsqu’un bateau de réfugiés arrive de Turquie. Elle dresse un portrait de ce qu’est la situation actuelle en Grèce, avec des camps de réfugiés surchargés et des arrivées de bateaux toujours fréquentes.

 

Hélène Menut, ancienne étudiante vivant à Nyon, est à la tête du « Lieu-dit », une association comptant environs 70 bénévoles. Celle-ci a pour but de favoriser l’intégration des personnes migrantes.

 

Mireille Reymond Dollfus est pasteure des migrants dans la région Nyonnaise, elle a une grande connaissance du processus d’asile suisse qu’elle met à profit pour accompagner les réfugiés dans leurs démarches. Elle est aussi d’un grand soutien moral pour tous quelque soit leur situation.

 

Ces quatre femmes ont un jour, par souci de solidarité, apporté leur aide aux migrants. Toutes ont été si touchées par leur condition, qu’il n’a pas été question de s’arrêter là. Aucune d’entre elles n’avait alors imaginé que ce premier pas n’était que le début d’une grande implication, se rendant compte de l’importance de leur geste, pour les migrants, mais aussi pour le bien-être de notre société.

 

Fortes de leurs expériences, elles sont à même de livrer un témoignage réaliste et amer sur ce qu’est la situation migratoire en Suisse et en Europe. Mêlant actions, rencontres, et témoignages, voici le portrait de la société civile qui offre son aide, et en miroir, de la dure réalité que vivent les personnes migrantes venues chercher asile en Europe. Une réalité elle aussi peu connue, ou peut-être trop ignorée.

© framevox

Sommes-nous prêts à assumer le drame qui se déroule sous nos yeux ?